Beau temps pour Lou Tavano

Accompagnée de son compagnon en écriture, le pianiste Alexey Asantcheeff, Lou Tavano est de retour avec un disque de très belle tenue : Uncertain Weather (*). Elle y fait entendre une voix magnifique.

La pochette de Uncertain Weather joue sur le flou, comme si Lou Tavano souhaitait ne se dévoiler qu’à moitié, comme s’il fallait une telle image pour témoigner du doute et de certains tiraillements de l’artiste qui l’exprime dans ce second disque. En guise d’invitation au voyage, elle prévient : « Je doute en permanence. Je suis à la fois ma meilleure amie et ma pire ennemie. Ce disque est l’histoire de ce combat intérieur. »

Visiblement, ce combat intérieur est une belle source d’inspiration et, dès la première note de As One, Lou Tavano agrippe l’auditeur et ne le lâchera plus. Car la dame n’a pas l’intention non plus de tout dire car, comme elle le dit dans Simple Ways To Be, elle lance : « How complex it is to be simple. » Ou encore : La vie ne tient qu’à un fil/ Je suis souvent pendue à ce film. »(Le fils de la vie).

Deux ans après l’album For Yo, le duo, qui a mis en boite l’album en Écosse,  a encore musclé son jeu et si le jazz est bel au bien au rendez-vous de ce bel album, on y ressent des influences nombreuses, classiques notamment et Lou Tavano souligne même sur « Bach et Chopin tournent en boucle sur les platines à la maison. » Alors, au détour d’une plage, le son d’un violoncelle et d’une section rythmique soudaine viennent surprendre le duo originel formé par la voix et la piano. Parfois même le hip hop n’est pas loin. Dans l’ombre, tous les musiciens parfois présents agissent pour mettre en lumière la voix magnifique de l’artiste : Guillaume Latil est au violoncelle, Alexandre Perrot jtient la basse acoustique, Ariel Tessier assure à  la batterie et aux percussions, Eric Perez est, Pierre Tereygeol, invité pour tenir les chœurs sur certains titres.

Avec ce jazz décomplexé, Lou Tavano et Alexey Asantcheeff mette en lumière aussi bien les tensions inévitables dans la vie d’un couple que les interrogations naturelles sur la vie d’artiste.   Avec un tel album, la scène ne peut être qu’une grande fête : elle sera au Duc des Lombards à Paris en concert du 27 au 29 février 2020. Que l’on aime le jazz ou la world music, le nouvel opus de Lou Tavano vous est particulièrement destiné.

(*) Label L’UN L’UNE

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :