Maya Kawaty : la résurrection maloya…

Deuxième disque de Maya Kawaty, Pandiyé offre un virage électro très réussi pour l’artiste originaire de la Réunion qui revisite le maloya, la musique traditionnelle de son île.

Quatre ans de silence et une surprise. Quatre ans après Santié Papang, Maya Kamaty revisite le maloya de son île en le réinventant dans un cocktail aussi électro qu’organique dans un univers sonore où les vrais instruments se marient avec les sons venus des machines. On est désormais loin de l’époque où, alors étudiante à Montpellier, Maya Kamaty faisait ses premiers pas sur scène comme choriste.

Cette fois, Maya Kamaty  s’affirme en faisant évoluer en profondeur son univers musical avec des mélodies magnifiques de Kaniki à Varkala et ses rythmiques de transe. Elle affirme simplement pour expliquer ce changement de cap : « Cela aurait été trop facile de refaire Santié Papang, j’ai besoin de me mettre en danger, de prendre des risques. »


Lire la suite « Maya Kawaty : la résurrection maloya… »

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑