Le franc chanter d’Évelyne Gallet

La Fille de l’air (*) est la production haut de gamme d’une fille de Lyon, Évelyne Gallet, un défilé de savoureux portraits. Un disque plein de punch, d’humour et bien tourné.

Évelyne Gallet n’en est pas à son premier tour de piste et cette Fille de l’air est son cinquième album dans lequel elle a fait appel à côté de ses auteurs complices, à d’autres plumes : Dimoné ou Presque Oui, Thibaut Defever. Entre autres…

Chez Évelyne Gallet, la pulsation est de rigueur et, de chanson en chanson, la rousse s’en donne à cœur joie en prévoyant qu’elle n’est pas une nana à mettre dans toutes les pièces, tant son franc parler peut faire mouche. Elle chante : « Je suis une fille de l’air/ Celle qu’on regarde de travers/ Celle qui jamais n’obtempère ». (La Fille de l’air). Une nana qui sait aussi « jurer comme un charretier » (Je ne sais pas) et pourrait faire concurrence, dans une version féminine à un certain Jean Yanne, dans la manière de se rire de tout, mais non sans style.

Lire la suite « Le franc chanter d’Évelyne Gallet »

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑