Des mélodies pour mieux vivre….

Des parts de rêve est un groupe qui veut nous communiquer le désir de prendre le temps de vivre. Un parti pris d’optimisme qui apparaît dans leur premier album : Terre Happy (*).

« Dire non. Pour rester vrai avec toi-même » pourrait être la devise du groupe Des parts de rêve, formé autour de Christelle et Victor Tinguelly. En tout cas, ils lancent la formule dans Ose dire non, la chanson qui ouvre leur premier album où la terre est au centre de leur inspiration.

Recherchant d’abord le bien être personnel plutôt que la consommation à tout crin, Des parts de rêve a opté pour la fréquence en La 432 htz utilisée avant les années 50, qui fut un des innombrables standards d’accordage du passé et que l’on dit proche de la fréquence de la nature et de l’eau. Même si cette idée ne fait pas partout l’unanimité.

En tout cas, le groupe promène des couplets optimistes – le « Je mérite le meilleur« , de Stop ! – sur des rythmiques diverses  pop, folk, rock (Terre Happy et ses accents à la Dire Straits), blues accompagnés de ballades qui délivrent une atmosphère apaisante mais pas morose.

De façon directe, optimiste – d’aucuns pourraient trouver parfois le propos naïf – Des parts de rêve invité à ralentir le temps, à ne pas se laisser piéger au jeu des apparences, des réseaux sociaux. S’il nous met en garde de ne pas tomber dans le piège de la  « Victime/ Emprisonné/ Dans ma télé réalité »(Apparences), le groupe fustige aussi les mirages des endroits où le Follow est roi : « Sur « j’aime » tu as cliqué/ Tu follow mes délires/ Est-ce de l’amour ? ».

Plus que des chansons misant sur l’harmonie universelle (Tout est un), qui manque parfois de colonne vertébrale pour nous toucher complètement, Des parts de rêve est plus convaincant quand il trempe sa plume dans un ton plus direct. Ainsi quand le groupe célèbre cette Fille du péage, en forme de chant d’un amour impossible.

Pour autant, Terre Happy- Thérapie est un disque qui n’a qu’une ambition : nous faire échapper aux démons quotidiens de la société. Quitte à nous inviter à chevaucher à notre tour une « licorne » pour rêver à un nouveau monde.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :