Les voix nouvelles de la tradition

  tetes-de-chien-la-marelleLa Marelle (*) voit le retour des cinq Têtes de chien, un groupe qui revisite avec bonheur les chants populaires du légendaire chrétien.

Ils sont cinq sous la houlette de Julien Bonnet, le baryton et directeur artistique. Cinq artistes qui redonnent ses lettres de noblesse au chant a capella. Cette fois, les Têtes de chien s’attaquent à un répertoire  oublié : celui des chants populaires qui, du Nivernais au Limousin, en passant par la Bretagne, s’inspirent du légendaire chrétien. Un parcours dans l’univers sacré qui n’a rien d’empesé car ces cinq artistes savent marier leur voix de manière originale et festive. Et nous embarquer dans un univers sonore peu banal. Dans ces chansons, il est question aussi bien d’un Jésus-Christ habillé en mendiant, d’une nourrice désespérée par la  mort de son enfant ou encore de deux animaux qui soufflent sur un nouveau né pour le réchauffer.

Venus de la nuit des temps, ces chansons intemporelles et qui furent initialement créées et chantées tetedechiendans la vie de tous les jours, revivent ici sous un angle neuf. Certaines mélodies font exception à cette règle, notamment Les Conscrits de la Toussaint, que chantaient, comme son titre l’indique, les conscrits d’une même « classe » et qui étaient réunis lors de la conscription.

Ce voyage musical dans le passé ne manque ni de charme, ni de tonus et ni de poésie.

(*) Disque Frémeaux & Associés

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s