Daniel Mille : ses variations sur Astor Piazzolla

MILLE_PIAZOLLA_Couv-e1417090222974Dans le monde du jazz, Daniel Mille s’est fait une belle réputation avec des créations portées par son jeu splendide d’accordéon. Il s’attaque cette fois avec brio  à l’univers du grand serviteur du tango argentin, Astor Piazzolla dans Cierra tus Ojos... (*).

« Jouer Piazzolla… juste pour le plaisir« , dit Daniel Mille en guise d’invitation au voyage.  L’artiste sait partager son plaisir…

Dans Cierra tus Ojos, il  oublie son propre répertoire pour revisiter celui du grand compositeur argentin, Astor Piazzolla, célèbre pour son jeu inspiré et fougueux au bandonéon. Un compositeur qui a transcendé le tango argentin pour signer une œuvre intemporelle et incontournable. Une musique à la fois savante et populaire qui a inspiré d’autres artistes, des chanteurs notamment. On se souvient de la version de son célèbre Libertango, devenu un tube planétaire dans la version de  Grace Jones.

Fort de neuf albums passés ciselés, aux mélodies oniriques, fort de collaborations avec des artistes aussi personnels que Barbara, Nougaro et Jean-Louis Trintignant, Daniel Mille signe haut la main des interprétations brillantes d’un artiste dont l’univers est d’une difficulté inouïe pour son interprète. Il le fait à sa manière, toute en retenue, en préférant la douce mélancolie d’une milonga aux éclats tonitruants d’un tango .Il le fait aussi en habillant ces mélodies de cordes superbes – trois violoncelles et une contrebasse –  et en offrant un nouvel écrin musical à des mélodies aussi belles que Los Pajàros perdidos et Millonga per tres. Et quand il s’attaque à l’Everest de Piazzolla et son Libertango, c’est pour lui insuffler une autre énergie, la sienne, faite d’une douce violence.

H28FE

Un véritable travail d’orfèvre qui donne à ré-entendre ce tango argentin. Daniel Mille a pris le temps de s’attaquer à Piazolla, lui qui ne s’était jusqu’ici autorisé qu’un titre, Oblivión, il y a une quinzaine d’années, donné en concert avec Khalil Chahine avant de le sceller sur son album Après la pluie. Et le résultat est tout à fait splendide !

Daniel Mille a pris la route des tournées en ce début 2015 : il ne faut alors  le manquer sous aucun prétexte…

(*) Après la pluie productions/ Sony Music

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s