Carine Achard, femme-piano

DSCN0283Jeune artiste tourangelle, Carine Achard sort son deuxième disque Avant l’aurore  et offre en scène un spectacle où ses mélodies variées  offrent un bel écrin à des textes sensibles. Quand le rêve s’offre en contrepoint musical à la violence du monde.

3770001986005_600Quand elle s’approche de son piano électrique, Carine Achard a une élégance naturelle et son sourire s’offre au public comme une invitation douce à entrer dans son univers. Le 18 octobre, elle se produisait dans un restaurant à un jet de pierre de la place de la Bastille à Paris en compagnie de l’homme avec lequel elle a conçu son « bébé » , ce nouvel album : Dominique Chanteloup. Sur scène, cet homme-orchestre – il joue aussi bien de la clarinette, du carillon que des percussions – apporte beaucoup à l’univers musical de cette jeune artiste dont les mélodies empruntent aussi bien au classique qu’aux musiques du monde. Et donne un autre visage à son deuxième album, Avant l’aurore (*) qui manque parfois d’aspérités sonores et de donne pas toute la mesure d’une artiste qui a une vraie force d’inspiration. Et dont l’image de la pochette ne rend pas compte de la force intérieure de son auteur-compositeur.

Formée à la musique classique – « à 5 ans j’ai fait des pieds et des mains à mes parents pour prendre des cours de piano. J’ai découvert le classique. DSCN0279J’adore les romantiques : Chopin, Liszt… Et puis, cela ne me suffisait plus. » a t-elle confiéCarine Achard marche sur les traces de ces femmes-piano de la chanson française qui dévoilent, de chanson en chanson, tout un univers intérieur. Et elle  exprime une douce révolte face une vie moderne terne comme le signifie Overdose, réflexion sur notre monde digital (entre autres). A cet égard, sa version -française et arabe – de Rendez-vous au pays des rêves est une belle carte de visite pour découvrir ce monde poétique délicat.

Avec une telle inspiration, elle sait que le chemin pour croiser le grand public risque sans doute d’être long et que les médias seront paresseux à prêter attention à son monde.  Ce qui ne semble pas doucher son enthousiasme sur scène. Il faut alors découvrir des textes à la douce sobriété comme Rien ou A lui, bel hommage à une figure paternelle. Et quand elle veut évoquer des enfants venus d’ailleurs, c’est pour signer la belle ballade pour une Déracinée qui ouvre le disque et prend une couleur forte sur les planches. Evoquant Haïti, elle  lance alors : « Est-ce qu’il pourra guérir /Ce pays lointain où je n’ai pas pu grandir« .


DSCN0293Ayant remporté le premier prix d’interprétation au concours de chanson francophone Utopia, à Besançon, Carine Achard offre sur les routes de France un spectacle bien tourné où elle ne se répand pas en confidences mais livre des confidences intimes l’air de rien. Jouant sur des CIMGP3198jolies formules comme Amour va t’en pour évoquer la carte du Tendre et ces amours enfuis. Autant de chansons qui lui permettent –Lentement – de s’inventer un monde parallèle dans une atmosphère musicale raffinée.

Carine Achard a eu le courage d’abandonner des études scientifiques pour satisfaire à sa passion pour la chanson. Un déclic qui s’est produit quand elle s’est installée en 2003 à Tours où elle a découvert que, contrairement au Clermont-Ferrand de sa jeunesse, dans cette ville « les choses bougeaient musicalement ». Bien entourée, elle est désormais en route pour une aventure qu’elle sait  semée d’écueils mais elle a la volonté et un talent d’interprète pour durer et passer bien des obstacles.

(*) L’Autre Distribution

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s