Higelin, le fou est toujours chantant !

HigelinBeauRepaire2Il faut l’avouer : on croyait qu’Higelin avait perdu de son inspiration débridée après des albums qui n’avaient plus le peps d’antan. Avec Beau repaire (*), il nous revient en pleine forme. Un très beau disque léger et profond.

Avec le tabac d’Izia, la belle carrière d’Arthur, on aurait presque oublié le chef de clan et le grand Jacques, 72 ans, sa générosité et sa folie contagieuse sur scène. Avec son dernier disque, Coup de foudre, il n’avait pas vraiment surpris son monde après avoir promené sa voix rocailleuse dans l’univers de Trenet pour un hommage beau mais qui n’apportait rien de vraiment très original.

Retraité, le nouveau fou chantant ? Avec Beau repaire, le voilà de retour en grande forme dans un disque en forme d’hymnes à la vie, à l’amour, à la folie des vieux sages. Higelin ne force pas cette fois sur la voix, signe des mélodies empreintes de légèreté. Avec de très beaux textes qui l’air de rien évoque l’air du temps comme dans Délire d’alarme où il lance : « Dans ce monde à la dérive/ Barré comme un bateau ivre/ Où sont passés les commandants d’bord/ Et d’abord/ Qu’on ait voté pour ou contre/ C’est la course contre la montre/ Entre les plus faibles et les plus forts/ Plus d’accord. »
A la manière d’un Trenet, il sait aussi célébrer le retour des beaux jours avec un texte à l’écriture primesautière,  Seul où il est question de reprendre la route. Enchantée ? En tout cas, Higelin souligne : « Depuis longtemps, je voulais sortir un album au printemps, avec une chanson qui traduise la félicité du renouveau »

Plusieurs fois, Higelin se laisse aller à évoquer à sa façon la mort d’une façon poétique dans la belle chanson d’ouverture : La Balade au bord de l’eau. Ou alors de façon allégorique dans Pour une fois, beau texte sur la transmission et le passage de témoin. Enfin, il y a le duo savoureux avec Sandrine jacques-higelin-revient-avec-un-nouvel-album-beau-repaire-photo-archives-afpBonnaire sur le thème du duel amoureux : Duo d’anges heureux.

Et puis, la réussite de ce nouvel album, c’est la mise en onde. Enregistré à la Fabrique, à Saint-Rémi-de-Provence,  l’album a été réalisé et arrangé par son vieux complice percussionniste, Dominique Mahut et Edith Fambuena, ex-membre du duo pop Les Valentins. Un duo qui a permis à Higelin de retrouver son niveau le meilleur pour cet opus où l’enfance reste toujours présente et qui sonne comme un savoureux hymne à la vie. Cette Joie de vivre, que célèbre ici en musiques Higelin.

(*) Disque Jive/Epic/ Sony Music

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s