Sur les pas de Rimbaud

Petite promenade sur les traces de Rimbaud dans la ville de Charleville, dans les Ardennes, avec en accompagnement des versions de ses poèmes mis en musique par Léo Ferré.

Arthur Rimbaud est né le 20 octobre 1854 dans cette ville des Ardennes. Une ville où il souffrit de la solitude et qui provoqua une révolte de l’adolescent face à la vie monotone de la province française. Dans A la musique, il écrit : « Sur la place taillée en mesquines pelouses / Square où tout est correct, les arbres et les fleurs, / Tous les bourgeois poussifs qu’étranglent les chaleurs/ Portent, les jeudis soirs, leurs bêtises jalouses. »

S’il revint souvent de ses errances dans cette ville, il ne put jamais se résoudre à supporter l’ennui d’une vie monotone et rangée. Dans Une saison en enfer, il lance: « Je n’ai jamais été de ce peuple-ci; je n’ai jamais été chrétien; je suis de la race qui chantait dans le supplice; je ne comprends pas les lois, je n’ai pas le sens moral, je suis une brute… »

Après son départ pour l’Afrique, le poète malade, débarque à Marseille le 8 juin 1891 et est admis à l’hôpital de la Conception où il sera amputé de sa jambe droite. Après un dernier séjour en Ardenne, de la fin juillet au 23 août de la même année, il revient mourir à Marseille le 10 novembre 1891. Son corps sera enterré à Charleville où il repose désormais.  « Oisive jeunesse/ A tout asservie/ Par délicatesse/ J’ai perdu ma vie/ Ah! Que le temps vienne/ Où les cœurs s’éprennent. » (Chanson de la plus haute tour)

Errances en images sur les pas de Rimbaud dans sa ville natale…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s