Du côté des Punks, ça bouge sec !

Né en 2003 sous l’impulsion de Mourad Musset, de La Rue Ketanou, le groupe Mon côté Punk réunit des musiciens croisés au fil de la route. Ce casting improbable n’est pas une réunion éphémère. La preuve avec Passeport (*), leur troisième album studio.

Cette fois, leur passeport est tamponné de bien des influences musicales : de l’Espagne à l’Afrique via l’Orient, ces musiciens puisent partout leur inspiration. Pour ce voyage qui ouvre par le revigorant Juste une fois, figurent bien des signatures connues à côté des personnalités historiques comme Loïc Antoine : ainsi le Zivelt Orchestar, qui assure la fanfare du Lilijana,  Nejma Musset pour les choeurs de Ça ne me dérange pas. Entre autres . S’il célèbre  fidèlement de grands anciens comme le parolier célèbre Bernard Dimey auteur de Les Seigneurs, Mon côté Punk a mis en bouche Brussel,  le texte d’Allain Leprest, qui s’est donné la mort en août dernier, et auquel cet opus est dédié.

Musiques des rues, chansons à textes plus sobrement habillées, ce nouveau disque du groupe dégage un vrai bonheur de vivre même si le propos n’est jamais béat. Au côté de la bande de mec, Loraine Ritmanic tire son épingle du jeu grâce à sa voix de velours. De quoi nourrir des rêves modernes d’un monde qui bouge… A découvrir  !

http://www.myspace.com/officielmoncotepunk

A écouter

Juste une fois

Roi de rien

Chausson d’amour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s